Monitoring réseau : rapport concernant un serveur MySQL

Le document suivant montre un exemple de rapport rédigé à partir des données fournies par Nagios. Il s’agit ici avant-tout d’un diagnostic. Ce document a permis d’élaborer un modèle pour les futurs rapports d’incident.

Le tableau de la troisième page cerne les problèmes et décrit un certain nombre de mesures curatives à prendre par le personnel concerné.
 

Télécharger (rapport_25112011.pdf,PDF, 101KB)


 

Une vue détaillée sur l’image suivante montre clairement à quelle période sont survenus les défaut de synchronisation de la base esclave.

15-47_slag

Graphique concernant la disponibilité du serveur esclave

 

 

Monitoring réseau : graphes d’un serveur MySQL avec l’addon PNP4Nagios

Pendant la phase de test, il s’agissait de sélectionner les sondes Nagios les plus adaptées à notre environnement et à déterminer expérimentalement les seuils définissant les états d’alertes (Warning, Critical et Unknow). Voici un des rapports permettant d’analyser et d’ajuster ces valeurs.

 

Télécharger (15-42-all.pdf,PDF, 3.29MB)


 

L’exemple ci-dessous vous dirige vers un site d’échanges sur Nagios où je partage quelques scripts avec la communauté.
 
Exemple de sondes nagios adaptées ou créées en Perl :

 

 

Surpervision de travaux au chantier

Surpervision de travaux au chantier

Réparations en urgence – Automne 2013

Parmi mes tâches au Ministère du Transport du Québec, il y a les interventions dites d’urgence sur des ouvrages qui présentent des déteriorations mettant en péril soit :

la sécurité des usagers
les fonctions de l’ouvrage
la pérennité de celui-ci.

Dans tous les cas, la planification des interventions doit tenir compte du calendrier général de l’entretien de l’ensemble des ouvrages et permettre une intervention dans les meilleurs délais. Le document suivant fait un bilan sur la réparation en urgence de trois ouvrages exécutée en fin d’année 2013.

1. P-06043 à Clermont (Canada, QC)

Après avoir réalisé la conception des réparations à effectuer sur ce pont, j’ai eu l’opportunité d’en surveiller une partie des travaux.
Réparation en profondeur de parties de
la dalle avec ajout d’armatures pour
compenser les sections perdues par
corrosion. Les aires ont été délimitées lors
du relevé de dommages effectués le 30-08-
2013 par Jean Vandal et son équipe à
l’aide d’une nacelle.
Au cours des travaux du 16-10-2013 au 26-11-2013, une démolition prospective aura permis de préciser les limites de la réparation et d’inclure aux abords des réparations la réfection du pavage détérioré.
La dalle étant par endroits complètement désagrégée, l’intervention consiste en une réparation profonde, c’est-à-dire une démolition de part en part du béton avec conservation des armatures existantes. Un renforcement de cette dernière est pratiqué pour compenser la perte de section par corrosion en ajoutant des barres galvanisés et ancrées dans le béton sain par coulis cimentaire.
Avant sa mise en oeuvre, la qualité du béton est soigneusement contrôlée par un technicien de laboratoire, à savoir :

l’affaissement au cône d’Abrams
le pourcentage d’air entraîné (entre 4% et 6%)
la résistance mécanique à la compression grâce à la confection de trois éprouvettes cylindriques “craquées” à 7, 15 et 21 jours.

Pour assurer la cure du béton, ce dernièr est arrosé après le début de la prise et recouvert d’une feuille de polyane pour assurer la conservation de l’humidité. Il sera régulièrement arrosé. Deplus, comme on est au Québec et que les températures nocturnes en cette période de l’année sont descendues jusqu’à -12°C, un abri avait été confectionné sous le pont pour y maintenir la température à +10°C en permanence grâce à un brûleur au propane. Pour conserver cette température, le béton frais est recouvert de couvertures isolantes conçues à cet effet.
La membrane présente est une toile bituminée qui ne rempli plus sa fonction. Le pavage existant n’atteint pas à certains endroits 25mm et l’épaisseur moyenne relevée est de 45 à 50 mm. Pour cette raison il a été décidé de ne pas poser de membrane sur les réparations mais plutôt un enduit bitumineux permettant d’avoir une meilleure adhérence par rapport à cette dernière.
L’asphalte à été coulé le 29-10-2013 sur les trois réparations terminées coté aval.
A ma demande, l’insertion d’un drain a également été traitée.
AVANT
TRAITEMENT
APRES
Une quatrième réparation à été réalisée dans une seconde phase selon le même principe. Toutefois l’indisponibilité de l’asphalte à cette période a conduit à bétonner jusqu’à la surface.
A ma demande, une réparation au niveau du trottoir a également été
réalisée pour éliminer un risque d’accrochage des roues de voitures ou des
engins de déneigement ou une chute d’enfant.
Le muret béton prolongeant le dispositif de retenue au coin Sud-ouest et qui ne tenait plus qu’à une seule armature a été remplacé par un panneau en acier galvanisé.

La neige ne tarda pas à faire son apparition, et ce pour des mois !
La consolidation de trois appuis de poutre aux endroits où un écrasement a été décelé a été réalisée et traité par l’ajout de cinq appuis additionnels en acier dotés d’un appareil d’appui en élastomère fretté et positionnés de part et d’autre sous les diaphragmes à proximité des appuis identifiés.
Le coulis cimentaire prévu pour appuyer ces supports de façon horizontale sur l’assise sera réalisé au printemps pour prévenir une dégradation pendant la prise due au
gel.
J’ai personnellement conçu cet appui sur AutoCad Map 3D en le rendant ajustable afin qu’il s’adapte aux différentes hauteurs et distances observées sur place lors du relevé de dommages.

2. P-05208 à Château-Richer (Canada, QC)

Les murs garde-grève ne remplissent plus leur fonction. La réparation consiste à rehausser ces derniers jusqu’à la surface de la chaussée et réaliser une surépaisseur entre les poutres acier afin de garantir ainsi une séparation efficace entre le pont et la chaussée.
Les deux contreventements démontés pour les besoins de la réparation sont
remplacés par des contreventements neufs en acier galvanisé.
Pour assurer l’appui de certaines traverses à la culée Sud, l’ajout de deux
supports en bois s’est avéré rassurant.
L’opportunité a été saisie pour améliorer et sécuriser les glissières présentes aux approches en remplaçant une glissière accidentée par une neuve et en apposant les plaques de fixation adéquates.
Un remplacement de certaines pièces en bois comme un chasse-roue et quelques éléments du platelage contribuent à l’amélioration de la sécurité.
Résultats :

Des murs garde-grève fonctionnels !
Et une sérénité retrouvée …

3. P-01672 à St-Irénée (Canada, QC)

Relevé de dommages :

La poutre externe en acier sur la partie élargie du pont présente une forte corrosion au niveau des assises avec perforation et une diminution de l’âme et de la semelle de 50%.
Pour améliorer l’étanchéité du contact avec la poutre existante aux aspérités creusées par la rouille, un enduit épais bitumineux est appliqué sur toute la surface de contact.
A l’endroit où l’âme de la poutre est perforée, on découpe jusqu’à l’acier sain. Pour le montage des plaques on ajoute une pièce rectangulaire en acier permettant de compenser l’épaisseur de l’âme.

 

Monitoring réseau : connexion aux bases de données avec Perl.

Monitoring réseau : connexion aux bases de données avec Perl.

Pour élaborer un script de connexion à une base de données à partir de Perl, il est préférable d’utiliser des modules supplémentaires comme ceux disponibles sur CPAN.

Ils s’installent soit directement à partir de la distribution Linux s’ils y sont disponibles (c’est généralement le cas de ma Fedora ou CentOs), soit à partir de la console Perl. Bien sûr, Perl doit également être installé au préalable, cela va de soi !

Lancement de la console Perl

Installation d’un module

La commande suivante permet d’installer le module permettant de piloter une base SQLite. Ce type de base possède un grand intérêt car elle permet de stocker et de rappeler les données d’un script en utilisant une syntaxe similaire sans faire appel a un serveur SQL complet, mais tout en fournissant les outils avancés comme toute base digne de ce nom. En plus, les dépendances qui vont s’installer en même temps sont également nécessaires aux pilotes des autres bases. Ensuite, si le besoin s’en fait ressentir, il est très facile de migrer les données et le code du script pour l’utilisation d’une base hébergée sur serveur SQL.

Voici un tout petit script en Perl, trois fois rien, qui permet de lister les différents drivers installés pour ce connecter aux bases de données.

Si celui qu’il vous faut n’en fait pas partie, alors faites une recherche sur le site de CPAN et installez-le.

Appui additionnel

Appui additionnel

Localisation et données géométriques

Le pont se situe sur la municipalité de Clermont à 139 km au Nord de la ville de Québec (Canada) en prenant la route 138. Il permet la traversée de la rivière à saumons “La-Malbaie”.

Relevé de dommages

Lors de notre relevé de dommages concernant le pont P-01643 à Clermont, nous avons constaté un écrasement de certaines poutres béton au droit des appuis actuels constitués de pendules en acier.

La photo suivante montre le problème constaté :

P1030472.resized

Pour consolider temporairement les poutres en attendant la reconstruction complète du tablier, nous avons décidé d’ajouter des appuis additionnels de part et d’autre des poutres repérées.

J’ai donc conçu des éléments en acier pouvant s’adapater en hauteur et s’appuyant sur l’assise à proximité du pendule actuel et le premier diaphragme. La capacité de ce dernier à reprendre les charges a été vérifiée.
 
 

Conception du support

La vidéo suivante montre le concept grâce à une animation 3D du système en acier.

 Croquis fournis

 
P-01643_Support temporaire_F1
 

Réalisation des travaux

La mise en place d'un support additionnel se fait à l'aide de deux vérins exerçant une pression de 1,5 à 2 tonnes pour bien accoter les appuis en élastomères frettés contre le diaphragme.

DSCF1576

 

Le résultat final est une sécurité accrue pour les usagers ...

 

DSCF1589

Monitoring réseau : Quelques sondes pour Nagios

Monitoring réseau : Quelques sondes pour Nagios

Surveillez votre apache : la sonde en PERL

Le script suivant est une adaptation d’un script publié sur le site de nagios.exchange
Cette sonde permet de surveiller de près l’état de santé d’un serveur Apache et d’argumenter le diagnostic si besoin.
En cas de problème, des lignes de code à dé-commenter permettent d’afficher les variables et de détecter les problèmes liés notamment aux droits d’accès de l’utilisateur.

Il est accompagné du script PHP permettant de grapher les réponses à l’aide de PNP4nagios.

Surveillez votre apache : le graphique pour PNP4nagios (en PHP)

Pour fonctionner, ces scripts peuvent nécessiter l’installation de certains modules Perl complémentaires déclarés au début par la l’instruction “use”. Le mieux pour cela est d’utiliser les paquets de votre distribution Linux préférés ou mieux, à partir du shell Perl, après mise à jour de Perl et de ses composantes CPAN.

Exemple de réparation de béton sur un portique

Localisation :

Relevé de dommages

On observe sur les cotés du portique une fissuration important initiée à l’origine par Réaction Alcalo Granulaire (RAG). Les infiltrations d’eau chargée de sels de déglaçage ont accélérés la corrosion des armatures ce qui a augmenté considérablement la taille des fissures.

 

Conception de la réparation

La réparation consiste à démolir le béton sur un mètre de largeur sur les cotés extérieurs ainsi que les coins des murs de front sur 400 mm dans les deux directions. La video ci-après montre le demi-portique en  3D avec la démolition prévue.

  • Les armatures transversales sont conservées et néttoyées. Si nécessaire, en cas de corrosion avancée, elles seront renforcées par des barres ancrées dans le béton sain.
  • Les armatures longitudinales désolidarisées pendant la démolition seront remplacées par des barres galvanisées de diamètre équivalent.

  • Les cotés extérieurs sont renforcés par les aciers verticaux (cadres et épingles) préconisés depuis par le manuel de conception et les dessins types.