Wiederaufbau einer Stützmauer (noch zu überstetzen)

Reconstruction d’un mur de soutènement

 

Localisation et données géométriques

Le mur se situe dans la municipalité de St-Irénée à 130 km au Nord de la ville de Québec (Canada). Il supporte la route 362 dans une côte au coeur du village.

Relevé de dommages


Vue d'ensemble

Vue d’ensemble



Façade du mur

Façade du mur


Le long de la côte montante, les deux tiers supérieurs du mur sont fissurés, fracturés et montrent une inclinaison notable vers l’arrière. Les réparations précédentes ont permis de contenir partiellement les fissures, mais pas l’inclinaison.

Principe de la reconstruction

Nous décidons de remplacer cette section par un mur de soutènement en “L” fait de béton coulé en place. La longueur de mur remplacé sera de 45 m et d’une hauteur variant de 3,50 m à 1,20 m. Il faudra tenir compte de la forte pente du nouveau mur qui devra être, d’après les relevés que j’ai effectué sur place avec un niveau optique, de 10% pour la moitié inférieure dans la côte, et de 12% pour la moitié supérieure. Le nouveau mur comportera donc un point d’inflexion en son milieu où il subira un changement d’angle horizontal (virage) et vertical (changement de pente).
Par ailleurs la conception doit tenir compte de l’importance de la route 362 pour le village. Pour cela, une voie de circulation par alternance devra être maintenue en permanence ainsi que les dispositifs de gestion pour celle-ci.
Compte-tenu de la forte pente, une attention particulière devra être portée pendant la mise en oeuvre concernant la caractéristique à l’affaissement du béton.

Eléments de conception

Le mur est conçu selon le dessin type, l’armature étant déduite d’un tableau en fonction de la hauteur du mur. Une membrane géodrain ainsi qu’une membrane d’étanchéité seront installées sur le coté interne (vers la route supportée). De plus, il sera équipé d’un drain en PVC perforé dans son coin inférieur pour empêcher l’accumulation d’eaux de ruissellement du terrain, ainsi que d’un drain en pierres nettes et barbacanes aux 2/3 environ de la hauteur pour les eaux d’infiltration de la surface. Une isolation en polystyrène devra protéger la fondation coté externe du gel.


3D-drainage

Face interne : conception



Façade du mur

Façade du mur



 

Quelques moments charnières au chantier

Les photos ci-dessous illustrent tout le déroulement du chantier.

 
Démolition et préparation du sol

 
Fondation: coffrage et ferraillage

 
Mur: coffrage et ferraillage, détail des ancrages pour la glissière 210A

 
Mur: étanchéité et équipements

 
Mur: réparation des anciennes fissures

Remblais: compactage, drain de pierre nette, nivelage, glissière 201A

 
Route et glissière: pavage et dispositif d’extrémité

 
Fin des travaux : Nettoyage et engazonnement

Bilan

Une conception rigoureuse et exhaustive aura permis un déroulement rythmé au chantier. Les problèmes liés à la complexité de la situation, notamment la forte pente (10%, puis 12%), le point d’inflexion au centre du mur et le coin en retour ont tous été résolus à la conception grâce aux techniques 3D. Leur utilisation pour le design de la glissière 210A (avec des tubes carrés) a été d’un soutien indispensable.
 
La bonne volonté et la rigueur de l’entrepreneur au chantier que je félicite au passage pour être parvenu à maîtriser toutes les difficultés lors de l’exécution de l’ouvrage ont permis d’obtenir un résultat remarquable, fonctionnel et esthétique, au regard des défis liés au contexte.